Fred PAILLER

FP_GLA_framed

Après un passage par la performance et le travail dans l’espace public avec le collectif Ici-Même [grenoble], achevé lors de la parution de l’ouvrage « les paysages étaient extraordinaires » en 2004, Fred Pailler travaille aujourd’hui comme sociologue, ingénieur d’études, et prépare un doctorat d’info-com au CAPHI à l’université de Nantes.
Il évolue à l’intersection de la sociologie des techniques, des usages et des médias ainsi que des questions de sexualités, de genres et d’affects. Il s’intéresse par ailleurs aux méthodes des sciences sociales (ethnographie, traitements informatisés des données, visual & sound studies, etc.). Il a participé à des études sur les usages numériques et la santé (anamia.fr), sur la participation politiques sur les réseaux sociaux (twitter, etc.), et travaille actuellement sur le développement des cultures sexuelles et sentimentales au contact du web.
Une part importante de son travail s’appuie sur une attention portée aux formes et aux régimes du visuel, et à ce titre il est membre du comité de rédaction de la revue POLI, Politiques des images, dont il a co-dirigé avec M. Boidy et p. meursault, le numéro 11 « politiques sonores » (oct. 2015). Il a co-dirigé avec EA. Amato et V. Schäfer le numéro « Sexualités » de la revue Hermès portant sur les manières dont les sciesnces de l’information et de la communication se saisissent des questions de sexualités aujourd’hui.
Il est administrateur de l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines, a co-animé le séminaire AVATAR (INA) en 2007 avec F. Georges, et anime les blogs sociographie.net (méthodes en sciences sociales) et affects.hypotheses.org (cultures visuelles et numérique).